La Femme en Bretagne




Représentations mentales, caractéristiques historiques et ethnographiques révèlent au long des siècles en Bretagne une continuité culturelle favorable aux femmes. « Je m’imagine souvent que les jugements qui seront portés sur chacun de nous dans la vallée de Josaphat ne seront autres que les jugements des femmes, contresignés par l’Eternel » écrit Renan dans ses Souvenirs d’enfance et de jeunesse. La « muraille chinoise de l’idiome breton » (Le Gallo), les distances et l’isolationnisme, une population celtique originale, une autonomie politique ardemment défendue, un droit coutumier vif et actif -un des plus égalitaires qui soit- en donnent l‘explication. Les voyageurs grecs et latins qui découvraient la civilisation des Celtes s’étonnaient déjà de l’égalité complémentaire qui existait entre hommes et femmes. Les juristes francs qui aux siècles suivants prenaient connaissance des cartulaires bretons et de la Très Ancienne Coutume de cette région s’en agaçaient encore. Les cahiers de doléances des femmes rédigés à la fin du XVIIIe siècle pendant la Révolution prouvent que le contraste ne fit que s’accentuer entre la Bretagne et la France, et l’on comprend alors pourquoi fut si récente en cette province l’implantation du féminisme.

#femme  #bretagne  #féminisme  #histoire  #ethnographie  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rêve entre les primevères

Miss Me

S silencieux