Articles

Volume III: Le Chevalier Oublié

Image
Godefroy de Bouillon, le premier Roi Franc de Jérusalem mort en Croisade exige que justice soit rendue : son tombeau de marbre a été détruit et personne ne s’en soucie.


Première page
Cette nouvelle affaire est louche! On est partis sans réfléchir et Papy Lucien roule trop vite. La voiture avale les kilomètres et les pneus crissent dans les virages. Il a ouvert en grand les quatre fenêtres et chante à tue-tête. Je ne sais pas pourquoi il porte aujourd’hui une chemise à carreaux de trappeur canadien comme si nous allions dans le grand Nord.
- Fiston, aujourd’hui, j’ai la frite !
- Je vois ça, lui dis-je en souriant, accroché à ma ceinture de sécurité.
Il n’en a pas toujours été ainsi ! Quand on a démoli sa maison pour bâtir une zone commerciale, Papy Lucien pleurait. Les murs et les planchers s’effondraient, ses chers arbres centenaires mouraient sous ses yeux, c’était le chagrin de trop.
Pourtant Papy Lucien est un dur à cuire, il a été journaliste et il sait ce que c’est l’injustice, le…

Volume II: La Forêt en Danger

Image
Bien naïf est l’homme à chapeau plat qui menace la forêt du Roi Arthur ! Il ne se doute pas que la Fée Viviane est entrée dans une colère noire, prête à réveiller les chevaliers de la Table Ronde et relancer la guerre de Bretagne.

Première page
Impossible de poser mon sac à dos, d’enlever mon manteau, Papy Lucien claque la porte de son appartement et m’entraîne :
- Fiston, dépêchons-nous, nous avons rendez-vous.
Je reconnais les signes : ses yeux brillent et ses cheveux gris sont hérissés comme s’il ne les avait pas coiffés, il y a de l’électricité dans l’air, une nouvelle aventure nous attend.
- Mamy Aurélie m’a parlé, murmure-t-il en descendant les escaliers.
- C’est vrai ?
- Puisque je te le dis.
Ca signifie que Mamy Aurélie a du travail pour nous, un de ses amis a des problèmes. Nous avons l’habitude, Papy Lucien et moi, de ses SOS.
Il faut préciser que Mamy Aurélie est morte il y a cinq ans. Mais elle ne nous a pas vraiment quittés, elle vit autrement, elle se manifeste à sa façon. Elle…

Volume I: La Tour Abandonnée

Image
Un inconnu veut démolir la Tour Abandonnée. Il ne sait pas que, depuis trois cent cinquante ans, elle abrite un trésor et qu’un fantôme y vit, prêt à tout pour la sauver.

Première page 
Pour eux, ce n’est pas grave : Papy Lucien est vieux. Ils pensent que démolir sa maison pour construire une zone commerciale mega immense est sans importance. Mais si, c’est grave ! Papy Lucien tenait beaucoup à sa maison. Il aimait ses murs de pierre centenaires, son odeur de pain grillé et de bois de sapin, les photos jaunies sur la cheminée. Ils disent aussi qu’il ne lui reste que quelques années à vivre. Qu’est-ce qu’ils en savent? Et même si c’était vrai, autant prendre soin de lui !
Je le vois tous les jours, Papy Lucien, sauf le mardi où il y a judo. Je lui parle de l’école, il me parle d’avant, et tous les deux on boit un bol de chocolat. Des histoires il en connaît par centaines ! Elles ne lui sont pas toutes arrivées mais sa voix grave roule les « r »comme un torrent dans les cailloux, et il me…

D’une passion à l’autre, écrire pour la jeunesse:

« Fantômes en détresse »

Romans jeunesse
8-10 ans



Etre chassé de sa maison est un drame, même pour un fantôme. Avoir été prince, chevalier, magicien, glorieux ou courageux, ne sert à rien : comment se débrouiller avec Internet quand on est vieux de plusieurs siècles ?
Papy Lucien s’est chargé du problème et à tous les deux nous avons trouvé la solution.
Si derrière un mur en démolition, vous entendez gémir, faites-nous le savoir, tapez : 
« sauvons.nos.fantômes.et.nos.vieux.murs.com », et nous interviendrons aussitôt.
Les fantômes en détresse, c’est notre affaire !

Réédition: La Femme en Bretagne

Image
Voici la nouvelle édition de la Femme en Bretagne aux Éditions Jean-Paul Gisserot.

https://www.amazon.fr/femme-en-Bretagne-AUDIBERT-Agn-s/dp/2755805838/ref=dp_ob_title_bk

Vanité

Image
Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. 

15 Juin 2016



Rêve entre les primevères

Image
Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. 

15 mars 2016, d’après une photo de Sofie



Je ne le vois jamais travailler mais, à une date qui m’échappe, sans doute le dernier lundi de janvier, dès ce jour-là, il vient régulièrement. Il se faufile avec ses outils, m’a-t-on dit, et apprête comme pour une fête un mince morceau de terre coincé entre deux cours d’immeubles. Il retourne et bine et sarcle. Il ne touche pas aux herbes folles qui poussent en désordre le long de la grille, aux arbres que l’absence de soins et de direction écartèle. Il n’a de souci que pour une modeste parcelle que j’aperçois de ma fenêtre. En plein hiver, chaque année c’est pareil. Il casse les mottes, chasse les rampantes, trace un rectangle et sème. 
Quel homme est-il et à quoi lui sert tant d’application?
Il fait surgir un humble jardin de cette plate-bande noire et triste comme une tombe abandonné…